SpeedCruiser

Lorsque Frank Hoffmann a sorti sa Moto du transporteur lors du TunerGP au Hockenheimring, il a immédiatement été entouré d'une foule de curieux. Ils ne se sont pas retenus de faire des commentaires. Des citations de rédacteurs du PS nous sont parvenues qui ressemblaient à ceci : "Ce n'est pas joli", a plaisanté l'un d'eux, "et ce n'est pas peint non plus", a dit l'autre. Le responsable technique de l'époque, qui est aujourd'hui directeur général de Wunderlich, n'était jamais à court d'une réponse intelligente et a répondu par une boutade : "Conduisez d'abord. Puis posez des questions". Il savait ce qu'il sortait du transporteur et a surpris les représentants de la presse spécialisée dans la voie des stands qui, au lieu d'une RR élégante, ont vu un boxeur à l'allure brute dont la puissance pouvait être ressentie même sans être en mouvement. Hoffmann et ses techniciens avaient pris en main chaque pièce, chaque composant et les avaient consacrés au dieu de la performance, et même à l'arrêt, il était clair que la chose allait courir comme un diable. Toute l'anecdote peut être lue dans un numéro contemporain de PS Das Sport-Motorradmagazin. 

Sans aucun doute, cette Moto avait fait une impression. Placée sur la béquille latérale. Mais encore plus lorsqu'elle est conduite. Le secret : la jambe de force réglable et la Té de fourche proviennent du rayon de vente de Wunderlich, les autres composants fins de Magura. L'arrière en aluminium, le couvercle du réservoir et la transformation du bras oscillant proviennent de Wunderlich. 131 ch pour 195 kg, c'était une déclaration, surtout en relation avec la suspension grandiose, bon enfant et dans le meilleur sens du terme, que les techniciens de Frank Hoffmann avaient mis sur les légères roues forgées PVM. C'est notamment pour cette raison que cette machine à conduire a été baptisée Speedcruiser. 

 Nous avons fabriqué une poignée de cette fascinante moto. Elles ont toutes été construites à Sinzig, sur le Rhin. Leur prix à l'époque était de 35 000 €.

 

Dans le rapport sur l'approche 2011, Mola Adebisi avait déjà annoncé qu'il soumettrait le Speedcruiser à un test plus intensif. Voici maintenant le rapport sur le Speedcruiser, qui provient des maisons Wunderlich & ProCar. Amusez-vous bien !

After image
Before image
After image
Before image
After image
Before image

Points forts du produit

Boitier de rétroviseur MFW Boitier de rétroviseur MFW Boitier de rétroviseur MFW
Boitier de rétroviseur MFW
Numéro d´article 38360-002
79,90 €

Découvrez d'autres véhicules concept de Wunderlich